Nouvelle-Zélande : nos incontournables de l’île du Sud

Nouvelle-Zélande : nos incontournables de l’île du Sud

Après nos immanquables de l’île du Nord, nous poursuivons notre Roadtrip en van sur l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande. On y retrouve de semblables successions de collines verdoyantes pleines de moutons mais on découvrira aussi des fjords, de nombreux lacs aux différents tons de bleu, des monts enneigés et des glaciers.

J1 à J7: Ile du Nord de la Nouvelle-Zélande

Retrouvez le journal de bord de la première partie de notre roadtrip sur l’île du Nord.

J8 : Détroit de Cook et Nelson

De Wellington, on traverse en ferry le détroit de Cook pour Picton. La traversée est vraiment belle et on en prend plein la vue. Dès l’arrivée sur l’île du Sud, on reprend le van jusque Nelson. En chemin, on rencontre beaucoup de collines vallonnées, de moutons et de lacs.

Nouvelle-Zelande -  Ferry Wellington-Picton

Nouvelle-Zelande -  Vue du ferry

Nouvelle-Zelande -  Ferry

J9 : Randonnée au Parc Abel Tasman

Nous marchons environ 22 km, entourés d’une végétation dense et tropicale: je ne m’attendais pas trop à ce type de paysages en Nouvelle-Zélande! Derrière la verdure, plages magnifiques, mer agréable (mais froide…) et baies d’une eau limpide.

Nouvelle-Zelande -  Abel Tasman

Nouvelle-Zelande -  Abel Tasman crique

Nouvelle-Zelande -  Abel Tasman Park

Nouvelle-Zelande -  Abel Tasman plage

J10 : Côte Ouest et Pancake Rocks

C’est avec une roue neuve que nous longeons la côte ouest. Les Pancake Rocks sont des formations assez originales, ressemblant réellement à une pile de crêpes. On assiste également au spectacle décoiffant des blow holes (trous de souffleur) où la mer et le vent s’engouffrent et remontent cracher les embruns à la surface. Impressionnant !

Nouvelle-Zelande -  Pancakes

Nouvelle-Zelande -  Blow Hole

J11 : Glaciers Fox et Franz Josef

Quelques kilomètres au sud, nous atteignons les fameux glaciers. Avec le réchauffement climatique, ils se retirent d’année en année et laissent derrière eux un mélange de roches broyées et érodées, un paysage assez désolé et grisâtre. Sur le chemin qui mène aux glaciers, des repères successifs indiquent la démarcation du glacier des années auparavant. Quelle rapidité de fonte ! On se demande si nos enfants auront encore la chance de voir ces glaciers un jour…

Nouvelle-Zelande - Fox Glacier

Nouvelle-Zelande -  Glacier Fox

Nouvelle-Zelande -  Fox Glacier National Park

Nouvelle-Zelande -  Glacier Franz Joseph

On campe près du magnifique lac Wanaka.

Nouvelle-Zelande -  Wanaka lake

J12 : Randonnée à Wanaka et route vers le Fjordland

Départ de bon matin pour la randonnée du Rob Roy qui débute à environ 1h30 de route de Wanaka. Les paysages sont bien verts (comme d’habitude ?) et le temps est superbe. On traverse quelques cours d’eau, un pont suspendu et on monte jusqu’au look out point qui donne sur un glacier.

Nouvelle-Zelande -  Rando Rob Roy

Nouvelle-Zelande -  Rob Roy Valley

Nouvelle-Zelande -  Riviere Rob Roy

Au retour, on enchaîne avec la route vers Queenstown, la capitale des sports extrêmes et originaux ! On y déguste le fameux burger du restaurant Fergburger puis on atteint en fin d’après-midi Te Anau, dernière ville avant Milford Sound. Une pluie incessante bat le pare-brise et donne à la superbe route un air mélancolique. Nous campons en plein cœur du Parc National.

J13 : Milford Sound

Sur la route de Milford Sound, on s’arrête au Chasm, un cours d’eau dont les roches du lit ont été polies par des pierres descendant de la montagne. Le résultat est extraordinaire : les rochers sont constellés de marmites parfaitement lisses !

Nouvelle-Zelande -  Milford Sound - Chasm

Nous atteignons enfin Milford Sound où les croisières dans les fjords sont très réputées. Nous nous laissons tenter par une offre abordable pour quelques heures, comparativement au prix des croisières habituelles de plusieurs jours. En prime, la compagnie offre un morceau de carrot cake ! Le bateau s’approche des falaises vertigineuses s’élevant à plus de 700 mètres au-dessus de nos têtes.

Nouvelle-Zelande - Milford sound - Fjords

Pour le fun, il s’approche tout près d’une cascade de plusieurs centaines de mètres de haut, ce qui permet à l’un des membres de l’équipage d’en recueillir l’eau pure qu’il partagera avec les voyageurs.

Nouvelle-Zelande - Milford Sound - Cascade

C’est aussi ici que nos chemins se séparent. Nos compagnons de voyage, Eléonore, Lucas et Gabou bifurquent vers l’est tandis que nous, disposant de davantage de temps, nous entreprenons la route du Sud, vers les Catlins en passant par Invercargill.

J14 : Les Catlins

On a bien dormi cette nuit grâce à la générosité d’un parfait inconnu. En effet, on prévoyait de dormir sur le parking d’un MacDo ouvert 24h/24. Soucieux de ne pas se faire expulser en pleine nuit, nous demandons l’accord de la personne de la sécurité. Pas de souci, c’est réglé. Mais, croyant bien faire, il s’en va prévenir son patron qui lui, refuse catégoriquement… Voilà notre protecteur en bien mauvaise position. Souhaitant cependant nous aider, il nous propose tout naturellement d’utiliser le parking de sa résidence !

Sur la route des Catlins, encore émerveillés par la bonté des gens ici, à la vision d’une jeune auto-stoppeuse sur le bord de la route, c’est notre tour d’aider les autres. C’est donc Zoé du Québec que nous embarquons à bord du van en direction de Curio Bay. Cette baie est en effet bien curieuse : devant des vagues déchainées, nous contemplons des fossiles d’arbres imprimés dans la roche. Ce lieu s’appelle d’ailleurs la forêt pétrifiée.

Nouvelle-Zelande - Curio Bay

Nouvelle-Zelande - Curio Bay - Foret Petrifiee

Nous nous arrêtons ensuite à de jolies cascades avant d’atteindre Surat Bay.

Nouvelle-Zelande - McLean falls

Pour la nuit, tandis que Chloé et moi nous installons dans le van, Zoé occupe notre tente… sans piquet ! Elle restera finalement 3 jours avec nous, profitant de notre itinéraire qui correspond au sien. Au long de ce périple, nous avons particulièrement apprécié sa bonne humeur que rien ne vient jamais troubler et ses délicieuses recettes de salades saines vite prêtes que vous pouvez tester sur manger-manger.fr !

J15 : Nugget Point et la Péninsule d’Otago

Petite marche sur la plage en direction de Roaring Bay où l’on fait la connaissance de Pierre et Charlotte. Comme beaucoup de français, ils viennent travailler ici pour apprendre la langue.

Nouvelle-Zelande - Les Catlins - Roaring Bay

On les croise à nouveau à Nugget Point, ces roches en forme de nugget au milieu de l’océan. On se donne rendez-vous le soir à Dunedin.

Nouvelle-Zelande - Nugget Point

En attendant, on poursuit notre route vers la péninsule d’Otago. Nous nous arrêtons à quelques points de vue. A Sandfly Bay, le vent est tellement fort que le sable nous fouette le visage. On se laisse presque glisser le long des dunes de sable pour apercevoir quelques phoques qui se dorment profondément au bord de l’eau.

Nouvelle-Zelande - Otago Peninsula - Sandfly Bay

Nouvelle-Zelande - Otago Peninsula - Sandfly Bay - Seal

Plus loin, une randonnée rapide jusqu’en haut d’une colline nous permet de profiter de points de vues spectaculaires sur une arche de pierre surplombant la mer et sur les falaises à pic, les Lovers Leap. Le soir venu, on partage une petite bière locale à Dunedin avec Zoé, Pierre et Charlotte. Enhardis par nos compagnons qui comptent faire du camping sauvage, on s’installe pour la nuit dans une rue peu fréquentée où personne ne vient nous déloger.

J16 : Moeraki Boulders et Lac Pukaki

Les Moeraki Boulders sont de grosses pierres toutes rondes disséminées en bord de plage. Tôt le matin, on profite de la marée basse et d’une très belle lumière pour les contempler à loisir.

Nouvelle-Zelande - Ile du Sud - Moeraki Boulders

Nouvelle-Zelande - Moeraki Boulders

Nouvelle-Zelande - Moeraki Boulders - Ile du Sud

C’est ici que Zoé nous quitte, elle compte remonter tranquillement la côte est jusque Nelson en auto-stop. On apprendra qu’elle a eu de la chance : elle a fait plusieurs centaines de km en seulement quelques heures et deux conducteurs !

De notre côté, notre route se poursuit vers le parc du Mont Cook. On fait une halte devant l’un des plus beaux lacs de Nouvelle-Zélande: le Lac Pukaki d’un bleu turquoise extraordinaire, malgré le temps couvert! En toile de fond, les glaciers Cook et Tasman nous toisent avec raison. Le lac regorge de saumons vendus à prix d’or, mais cela ne semble pas refroidir les hordes de japonais qui le consomment tout cru à peine déballé.

Nouvelle-Zelande - Lac Pukaki et Mont Cook

Je ne résiste pas au fait de vous partager deux photos d’Eléonore et Lucas qui montre ce qu’était le lac la veille, par temps clair !

Bleu du lac Pukaki Nouvelle-Zelande

Nouvelle-Zelande Lac Pukaki beau temps

Dès notre arrivée aux alentours du Mont Cook, nous ne perdons pas de temps : nous commençons notre première randonnée. Il faut environ une heure pour rejoindre le point de vue sur le glacier Tasman puis les Blue Lakes. Le paysage est entièrement gris, des nuages aux rochers du chemin jusqu’au glacier lui-même, recouvert de sable. Cependant, la lumière est splendide.

Nouvelle-Zelande - Parc National Mont Cook et Hooker Lake

Nouvelle-Zelande - Mont Cook

Nous passons la nuit dans le seul camping existant, appartenant au conservatoire du parc national, magnifiquement entouré des hauts sommets. Il fait froid et on est bien content d’avoir nos sacs de couchage de trek dans le van !

J17 : Le parc du Mont Cook

Nous commençons la journée par une randonnée jusqu’au Hooker Lake, d’une durée d’environ 3h30. Pas de chance, le temps est gris, maussade et il crachote.

Nouvelle-Zelande - Hooker Valley Track

Sur la route vers le lac Tekapo, on s’arrête encore une fois à Pukaki pour contempler ce bleu envoûtant. Tekapo est aussi bien bleu et ses berges sont dotées de lilas en fleur.

Nouvelle-Zelande - Lac Tekapo

On s’approche de Christchurch pour la nuit où l’on dort dans le plus grand camping du séjour, une vraie usine avec codes pour entrer aux douches et à la cuisine !

J18 : Akaroa et la Péninsule de Banks

Nous passons la journée à Akaroa dans la péninsule de Banks. Cette ville est sensée être la plus frenchie de Nouvelle-Zélande, mais à part quelques drapeaux et noms de rue français, des baguettes et des croissants hors de prix, nul français en vue. Ce qui nous marque le plus, c’est le calme qu’il y règne, d’autant plus que nous sommes gratifiés d’un épais brouillard qui confère une atmosphère mystérieuse à la région. Les routes qui longent la côte sont, paraît-il, d’une rare beauté. En effet, une éclaircie nous laisse entrevoir la baie : le spectacle est magnifique !

Nouvelle-Zelande - Banks Peninsula
Nous dormons au bord de l’eau sur un parking public et gratuit autorisé aux campeurs, disposant de toilettes. Ce genre d’emplacement est malheureusement devenu bien rare en Nouvelle-Zélande.

Nouvelle-Zelande - Banks Peninsula - Camping

J19 : Christchurch

Voilà bien longtemps que nous n’avions plus visité de ville. Christchurch est bien particulière puisqu’on ressent toujours les séquelles du tremblement de terre de 2011. L’hypercentre, très touché, appelé d’ailleurs Red Zone est encore en reconstruction. La fameuse cathédrale, bien endommagée, est toujours là grâce à l’attachement des kiwis qui se sont battus contre le projet de démolition totale.

Nouvelle-Zelande - Christchuch Cathedral

A côté, un centre nouveau baptisé re-start a rapidement vu le jour. Faute de moyens, les commerçants se sont installés dans des containers dont les couleurs vives égayent le quartier désolé. On y trouve boutiques, cafés, restaurants…

Nouvelle-Zelande - Christchurch - Zone re-start

Nous terminons la journée par une grande balade dans un coin de verdure, au parc situé à l’ouest de la ville, juste avant de reprendre la route pour Kaïkoura.

Nouvelle-Zelande - Christchuch

J20 : Kaïkoura

Nous y retrouvons Gabou qui a commencé à travailler dans un hôtel. On fait ensemble la randonnée de la côte – la Kaikoura Walkway. C’est déjà l’attraction sur le parking : on rencontre de nombreuses otaries.

Nouvelle-Zelande - Kaikoura Seal

La randonnée, pas longue et très facile, nous offre de jolis points de vue sur les baies.

Nouvelle-Zelande - Ile du Sud - Kaikoura

Nouvelle-Zelande - Walkway Kaikoura

Nouvelle-Zelande - Kaikoura with Gabou

Nouvelle-Zelande - Kaikoura Walkway

Il est déjà l’heure de quitter Kaikoura et Gabou pour s’approcher au maximum de Picton où nous attend le ferry retour. En chemin, nous nous arrêtons une dernière fois auprès d’une colonie de jeunes phoques. Leur tempérament ne diffère pas tellement des humains : de jeunes mâles se battent à coups de tête, tandis que le papa essaie de les séparer.

J21 : Picton, départ pour l’île du Nord

Balade dans Picton en attendant le ferry. Nous échangeons notre guide New Zealand pour le Lonely Planet Australia et nous voilà chargeant à nouveau le van sur le ferry pour traverser le détroit de Cook jusqu’à Wellington. On continue ensuite notre route vers Wanganui.

J22 à J25 : Ile du Nord

Retrouvez la partie dédiée à l’île du Nord dans l’article : nos immanquables de l’île du Nord.

Nouvelle-Zélande c’est fini! Au revoir et merci les Kiwis!

Nouvelle-Zelande - Montagnes et lacVous l’avez sans doute compris, la Nouvelle-Zélande est un pays aux mille ressources. Nous avons vu beaucoup de choses en un minimum de temps – c’était le but ici, étant donné que notre temps était compté – et pourtant, nous avons encore manqué quelques jolis endroits.

Dans un tour du monde, il me semble qu’on peut se permettre parfois d’accélérer l’allure mais c’est probablement différent lorsque les vacances sont prises aussi pour se reposer. Dans ce cas, prévoyez une ou deux nuits de plus dans un endroit qui vous plaît et supprimez une activité.Quant à nous, c’est sûr, il faudra qu’on revienne un jour pour voir le reste et prévoir notamment quelques randonnées de plusieurs jours au milieu de ces paysages grandioses.

Enfin, je ne l’ai pas encore mentionné, les Kiwis sont des hôtes particulièrement adorables, on se souviendra de leur accueil chaleureux ! On se verrait bien vivre ici ! Après une traversée vers l’île du Nord, direction la côte est australienne!

Comments

Commentaires

Partagez cet article

12 Comments

  • Cool votre Van! J’ai été impressionné par la photo du glacier Fox. J’ai l’impression qu’il a encore reculé depuis 5 ans.
    Ci-joint une photo qui montre le recul https://picasaweb.google.com/lh/photo/fHeI36SGqe_phoYjwkEKh9MTjNZETYmyPJy0liipFm0?feat=directlink
    Bises
    Marcellin

    • Salut Marcellin! Merci pour la photo…triste constat en effet.
      Nous regrettons notre cher van, surtout lorsqu’on a récupéré un vieux tacot en Australie pour faire la route de Sydney à Cairns!
      A bientôt pour la suite des aventures,
      Murvin

  • Oh la la mais c’est magnifique aussi de ce côté du globe!!!
    Faites le plein de beaux souvenirs, enjoy enjoy et bonne route en Australie!

    • Merci bien! Pour ton prochain voyage alors!
      A bientôt!
      Murvin

  • Super article, très utile pour moi car je suis en ce moment à Queenstown, en pleine préparation de mon prochain road trip :)
    J’ai l’impression que je ferai à peu près le même parcours que vous, je suis déjà passée par le nord (Picton, Nelson, Abel Tasman), Westport, Greymouth, les Pancake rocks, Hokitika, les glaciers, Wanaka et Queenstown. Je pars d’ici quelques jours en direction de Milford sound, puis Southland et les Catlins, remontée de la côte est jusqu’à Dunedin et la péninsule d’otago, puis Mount Cook et Lac Tekapo, pour finir par Kaikoura et Christchurch.
    Du coup j’ai quelques questions! déjà est ce que le burger vaut vraiment le coup à Fergburger, car si je décide de faire la queue plus d’une demi heure, j’aimerai qu’il en vaille vraiment le coup! Ensuite, est ce que vous avez réussi à voir les pingouins aux yeux jaunes?
    Merci pour votre blog :)
    Pauline

    • Bonjour Pauline,
      Merci pour ton message qui nous replonge dans les souvenirs! Alors concernant le burger de Fergburger, c’était bon, mais pas exceptionnel. Ils ont beaucoup de choix (on avait pris un burger à l’agneau), et je crois qu’on l’a plus fait pour la réputation que pour la qualité (disons que c’est un peu l’usine sur place… et tu ne sais pas te garer tout près non plus si tu es en van). Tout dépend si tu as le temps!
      Et pour les pingouins, on les as vu (de loin) lors de la balade en bateau dans Milford Sound mais pas pu les capturer convenablement en photo. On avait pris un trajet à la dernière minute. Bonne chance et bon voyage!
      Murvin

  • Vos photos sont très belles! Tellement hâte d’y être ^^

    • Merci! Le voyage en Nouvelle-Zélande est un must du tour du monde!
      A bientôt,

  • Bonjour!
    Je souhaitais savoir combien et comment vous aviez obtenu le van aménagé… On s’apprête à faire 3 semaines en nouvelle Zélande et j’avoue que l’idée du van est sympa…
    Merci d’avance !

    • Bonjour Céline,
      Oui le van en Nouvelle-Zélande est un des moyens les plus pratiques pour découvrir les deux îles en toute liberté. Les agences de location sont nombreuses et tu peux avoir des voitures qui se transforment en couchage ou des vans aménagés, ou plus classiquement des camping cars plus ou moins grands! De notre côté, on a payé environ 1600 NZD tout compris (avec les assurances sans franchise) pour 23 jours de location. Il te faut faire différents devis et faire jouer la concurrence, ils sont souvent prêts à s’aligner pour des prestations similaires.
      Très bon voyage ou tour du monde dans ce pays de rêve!
      Murvin

  • Bonjour,
    Je vais vous replonger dans de vieux souvenirs….à quelle période étiez vous dans le Sud ?
    Je suis en Polynésie. Je vais en NZ en Novembre prochain et j’ai bien l’impression que je vais devoir me couvrir.

    • Bonjour Olivier,
      On y était également début novembre! On a eu un peu tous les climats en Nouvelle-Zélande. Pas mal de vent frais au Sud 😊. Bon voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *