Quito et Otavalo – Bienvenue en Equateur

Quito et Otavalo – Bienvenue en Equateur

L’Equateur ? A part la latitude 0 qui passe par le pays du même nom, nous n’y connaissons pas grand-chose. C’est donc une pure découverte que l’on s’apprête à vivre, Chloé et moi. Immersion dans le plus petit pays des Andes, grand cependant par la beauté et la diversité de ses paysages. Les premiers jours à Quito puis à Otavalo sont un total dépaysement pour nous qui arrivons de Boston !

Les Hauts-Plateaux du Nord – Quito

Equateur - Quito by nightAprès une brève escale à Miami, on survole Cuba, Panama et la Colombie avant d’arriver à l’aéroport Mariscal Sucre de Quito à la nuit tombée. L’auberge de jeunesse est dans le centre historique et rien qu’à monter nos sacs à dos, on sent déjà l’effet de l’altitude (2850 mètres) : un peu mal à la tête et sensation d’étourdissement. La réception est sur la terrasse, au dernier étage, et nous sommes surpris par le superbe spectacle des lumières de Quito. L’Amérique du Sud était une étape tellement attendue et si mystérieuse pour nous durant la préparation de ce tour du monde ; et nous y sommes !

Equateur - Quito - Quartier San BlasAprès un petit déjeuner sur la terrasse (Chloé a encore des provisions de muesli et de fruits secs achetés aux Etats-Unis…), on attaque le Quito colonial. On se ménage un peu afin de s’acclimater à l’altitude, même si ce n’est pas encore très haut comparé à la suite.

On suit un itinéraire pédestre qui passe par la Plaza Grande, San Blas, les différentes églises et places dont celle de Santo Domingo, les grandes façades coloniales, les théâtres. C’est magnifique et extrêmement bien préservé !

Equateur - Quito - San Domingo Pour le déjeuner, on se plonge dans le bain : seco de chive (viande mijotée de mouton), empanadas et humitas sont au menu.

Direction une boutique de téléphonie pour expliquer ce dont j’ai besoin. Ce n’est pas évident, malgré le dictionnaire de poche, d’autant plus que je ne maîtrise pas le vocabulaire de la téléphonie mobile. Je repense aux quelques cours d’espagnol du mercredi entre midi et deux avec l’équipe de Capgemini sous la houlette du sévère professeur Albert (De nada amigo) ! Malheureusement, nous n’avons pas abordé ce chapitre technique.

Je réussis tout de même à obtenir ce que je veux : un téléphone avec les fréquences adéquates, pas cher, débloqué et une puce équatorienne avec une recharge de quelques dollars. On m’explique également le système de préfixe pour chaque province. Perfecto ! On est paré pour faire nos réservations au jour le jour car le programme en Equateur est loin d’être figé ou même entièrement défini !Equateur - Quito - Theatre

On termine par une petite visite nocturne de Quito. Les églises, théâtres ou édifices publiques sont toujours très joliment éclairés. Côté sécurité, il y a des patrouilles et des vigiles dans tout le centre historique durant la journée. Après 21h, la plupart s’en vont et pour certains quartiers il est conseillé de prendre un taxi. Dans tous les cas, on demande aux locaux et on suit leurs conseils !

Mitad del Mundo et cratère de Pululahua

Equateur - Cratere de PululahuaLe lendemain, il nous faut une heure de bus (1$) pour rejoindre le terminal d’Ofélia au Nord de Quito et de là, une quarantaine de minutes supplémentaires pour Mitad del Mundo. Pas de répit, à peine arrivés, on saute dans un autre bus pour le cratère de Pululahua situé 5 km plus loin. Si on arrive trop tard, les nuages envahissent le cratère et empêchent toute visibilité. On atteint le cratère et, ouf ! les nuages arrivent à peine. Au fond, quelques habitations espacées forment un minuscule village.Equateur - Temple du Soleil Inca

Par erreur, une fois descendus du bus, on avait emprunté un sentier qui mène vers un musée et un temple où l’on admire quelques statues incas. Je suis content de les prendre en photo, tel un explorateur mettant à nu des vestiges d’une époque révolue. J’apprendrai plus tard que ce sont des reproductions faites par un artisan local… elles sont quand même belles, sans regret donc !

Equateur - Mitad del Mundo monumentNous retournons ensuite à Mitad del Mundo pour visiter le monument, les quelques mini-musées (dont celui « Francia », très bien fait, qui explique les missions françaises en Equateur pour déterminer la mesure de la circonférence de la Terre et l’emplacement de la latitude 0). Au deuxième étage, on parle du CNES, de Spot Image et … de Toulouse !

On ne s’en va pas sans prendre les photos d’usage de part et d’autre de la ligne d’Equateur.

Pour Chloé et moi, c’est assez symbolique la rencontre des deux hémisphères !Equateur - Mitad Del Mundo

On ne comprend pas encore le système des bus car ce n’est pas le même prix qu’à l’aller et une connexion est même gratuite dans un sens…

Equateur - Quito - Basilica del Voto NacionalDe retour à Quito, nous allons directement à la Basilica del Voto Nacional. Si vous êtes de passage à Quito il faut absolument y monter ! Tout est accessible : il n’y a pas de barrière, de cordelette, de filet. On grimpe partout, on se fait peur sur des échelles en métal qui montent jusqu’aux tours en extérieur et on a des vues superbes à 360° de Quito, le tout pour 2$ !

Equateur - Virgen El PanecilloAvant de quitter Quito, on prend un taxi pour monter au El Panecillo où se tient la statue de la Vierge de Quito que l’on apercevait au loin depuis l’auberge. Les escaliers sont réputés non sécurisés, même les équatoriens n’y vont pas à pied. D’ailleurs le chauffeur de taxi ferme bien les portes à clé lorsqu’on s’apprête à monter. Du haut de la colline, on a une belle vue sur le volcan Imbabura. On va d’ailleurs s’en rapprocher car on part ensuite directement à Otavalo.

Le parc Condor d’Otavalo

Equateur - Marche artisanal OtavaloIl faut deux heures de bus du terminal Carcelen qui dessert les secteurs au nord de Quito pour rejoindre Otavalo. La ville est réputée pour son marché animal le samedi matin à l’aube, mais nous y arrivons dès le jeudi pour profiter un peu des alentours. On loge près de la place Los Ponchos où se tient également un marché artisanal quotidien. Dès notre arrivée, on décide d’aller visiter le Parque Condor situé à 4 km de la ville, perché sur une colline.

Equateur - Parque Condor- Aigle RoyalLa fondation hollandaise qui gère le parc récupère des oiseaux blessés ou abandonnés et tente de les réintroduire dans la nature.

On arrive in extremis pour une démonstration de vol de rapaces sur un fond des Andes et du volcan Imbabura. Très impressionnant !

C’est l’occasion de voir voler des aigles, Equateur - Condor des Andesdes éperviers, des faucons puis de les contempler de très près. Quelques enclos avec des hiboux, chouettes complètent la visite.

Il y a un couple de condors des Andes dont le mâle a plus de 80 ans !

Le parc vaut vraiment le détour (entrée 4.5 $ et taxi 4$, deux démonstration de vol par jour).

Inti Raymi

Equateur - Otavalo - Inca SolPar ailleurs, les festivités pour la fête de L’Inti Raymi – ou fête du Soleil – commencent à Otavalo et dans les localités alentours d’Ibarra et Cayembe.

Equateur - Otavalo - Inti RaymiDéfilés d’enfants en costumes traditionnels au son de la musique kichwa rythment notre petit déjeuner rustique, assis dans le parc Simon Bolivar.

Il fait splendide, nous décidons ensuite d’aller voir la Laguna Cuicocha, lac de cratère d’un volcan éteint, à environ vingt minutes de la ville.

Le reste de la journée sera réservé au repos, lecture ou écriture selon les envies de chacun.

Le marché animal d’Otavalo

Equateur - Otavalo animal marketLe réveil est très matinal pour profiter du marché animal. Tous les villageois des alentours amènent leurs bêtes et c’est une cacophonie des animaux de la ferme.

Ça meugle, bêle, glapit, piaule, grommelle, grogne, glougloute, au choix. Quelquefois ça miaule ou aboie, mais ces derniers ne passeront heureusement pas à la marmite ! Le tout dans un champ de terre et de poussière, à jouer des coudes entre vendeurs et acheteurs.

Il faut y aller assez tôt car dès la marchandise vendue ou les courses faites, chacun repart aussitôt.

Satisfaits de cette première semaine d’immersion en Equateur, il est aussi temps pour nous de quitter Otavalo.

Direction Latacunga, au sud de Quito cette fois. Ce sera notre point de départ pour une autre merveille de l’Equateur : le majestueux volcan Cotopaxi !

Prochain Article : Le Cotopaxi et la vallée des volcans !

Auberges de jeunesse

QuitoThe Secret Garden – Son point fort, c’est la terrasse. Pour le petit déjeuner ou pour se poser à la fin d’une journée c’est génial. On a une vue sur Quito, les montagnes et les monuments aux alentours. Les salles de bain partagées sont correctes, mais impossible d’avoir de l’eau à la bonne température : glacier ou volcan à vous de choisir. 15$/personne par nuit, un peu cher par rapport à la qualité, mais très bien situé dans le centre historique. L’hôtel propose en plus des excusions à la journée ainsi que des cours d’espagnols, mais nous n’avons fait ni l’un ni l’autre.

OtavaloHostal Los Ponchos. A deux pas de la place Los Ponchos au centre d’Otavalo, on a eu un super accueil. Chambre double avec sdb pour 12$/personne/nuit. Très propre et spacieux. En prime, la terrasse sur le toit permet d’admirer le volcan Imbabura et sa coiffe de nuage.

Comments

Commentaires

Partagez cet article

7 Comments

  • Bravo ! c’est comme si on y était !

  • Très chers Chloé et Murvin, merci pour ce rapport coloré et animé, on s’y croirait! Je voyage avec vous, c’est génial! Enormes bisous pluvieux de Bxl 😉

  • J’ai vécu 4 mois à Quito, et j’y suis retournée il y a deux ans et je suis jalouse!! Je veux y retourner!

    Je suis tombée sur votre site grâce au Forum du Routard =)

    Bonne continuation et bon voyages!

  • Bonjour je vous suis depuis un mois car j envisage de faire une partie de votre voyage avec les mêmes étapes votre blog est très intéressant et je note toutes vos adresses merci pour tous les conseils est ce que je ne vs dérange pas si je vous demande des infos qui me manque ns avons un âge certain et partir ainsi ns fait un peu peur je vous remercie en attendant de vous lire nicou

    • Bonjour Nicou,
      Tout d’abord, merci pour votre message qui nous touche beaucoup! C’est bien agréable de voir que des personnes que nous ne connaissons pas s’intéressent à notre voyage.
      Nous vous aiderons avec plaisir. N’hésitez pas à nous poser vos questions!
      A bientôt!

  • Hi Murivin!

    Great photos. Enjoy your trip and keep posting 😉

    Florian

    • Hi Florian!
      Thanks a lot for your message. Hope that the google translator tool does not show something funny in German or English! :-)
      See you,

      Murvin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *